mercredi, avril 27, 2016

Où l'on dit ses premier mot et on attrape la malawite


Encore cette sacrée malawite qui frappe notre maison. La malawite, c'est cette maladie générique qui donne généralement l'impression qu'on ne va pas se rendre au lendemain et qui nous fait faire pitié. Du moins, c'est ce que ça fait chez les adultes. Chez les enfants, ça rend impatient, pleurnichard et grincheux.

Lucie a transmise sa malawite à Jeanne, qui l'a eu trois jours. Puis c'est Ti-Mée qui l'a attrapée hier. Une chance que grand-papa était disponible pour venir donner un coup de main! Moi, ça va bien pour l'instant, touchons du bois.

Grosse nouveauté pour Lucie ce dernier lundi: elle a dit ses deux premiers mots: ma-man et ba-ba! Ce n'est pas une séquence sans fin, c'est réellement deux syllabes à chaque fois, et elle le dit quand elle est un peu en détresse... dans le genre "ma-man! (viens me sauver, je suis si seule, ça fait au moins 12 secondes que je ne t'ai pas vue!)".

Jeanne dans les derniers jours n'a pas eu un gros appétit. Déjà qu'elle mange pas beaucoup, malade c'est encore moins. Pour sa part, Lucie mange de plus en plus, et elle adore manger par elle-même quand elle peut. Bref, Lucie mange souvent plus que Jeanne aux repas! 

Et je mange toute seule!
Ces dernières semaines, on a commencé à donner un biberon de lait maternisé à Lucie par jour. Ça va bien comme ça depuis un certain temps. Petit plus maintenant: couchée sur le dos, Lucie est capable de boire son biberon seule à 90%. Assise, elle essaie fort, mais c'est un peu plus difficile!
Je bois toute seule maintenant! (parfois)