mercredi, mai 28, 2014

Mais comme tu es grande!

Juste pour toi grand-maman!

Petite Jeanne tu pousses tellement vite! On ne t'as pas pesé depuis déjà quelques semaine, mais j'ai un peu peur du résultat... Et maman trouve que tu grandis à chaque nuit, peut-être que c'est vrai... Il y a une certitude, c'est que tes ongles continuent de pousser rapidement; je ne cesse de te les couper et pourtant tu réussis à te griffer le visage quand même! Tu es tellement grande que tu n'entre presque plus dans ton linge!

Tu es tellement grande que tu n'entre presque plus dans ton linge!

Tu commences aussi à rire et on adore ça t'entendre, même si ça ne semble pas toujours voulu. C'est aussi comme ça que tu as commencé à sourire, donc je pense que c'est signe que ça s'en vient.


Tu commences aussi à découvrir tes mains de plus en plus. Tu te les mets pas mal dans la bouche, et ce n'est plus seulement quand tu as soif. Tes mains sont tellement petites que tu te rentres presque le poing au complet! Tu te sers même de tes petites mains pour tirer les cheveux de maman, parfois. Hier, nous t'avons mis un jouet dans les mains et même s'il t'empêchait de te les mettre dans la bouche, tu as semblé apprécié la découverte. Ce qui est le plus merveilleux par contre, c'est que tu a réussi à prendre ta balle toute seule lorsqu'elle était devant toi. Bon, ni papa ni maman ne regardaient, donc on ne sait pas vraiment comment tu as fait...


Mais tu as tellement à voir, tu es si curieuse. Pas surprenant que tu as perdu tes cheveux tout le tour de la tête, toujours à tourner pour voir à gauche, à droite, à gauche, encore à droite!

Et que dire de la fin de semaine que nous avons passé à Montréal? Tu as été une petite fille très tolérante et très sage. Tes grand-parents étaient très fiers et impressionnés, tandis que tes parents ont pris des notes pour améliorer leurs déplacement cet été...

Jeanne dans son costume d'Altaïr